[TUTO] Comment bien choisir sa parabole ?

 

Premier maillon de votre installation de réception par satellite, c’est le choix du matériel, c’est ce qui va faire la différence entre recevoir quelques chaines et recevoir toutes les chaines dans une qualité irréprochable. L’assiette de la parabole et sa tête LNB et les fixations arrière méritent toute votre attention sur la qualité du produit, d’abord éviter les prix à bas coût c’est forcément de la tromperie sur la qualité. Le LNB doit avoir un aspect visuel et tactile solide, il doit être bien étanche avec une bonne protection des sorties de ou des connecteurs F, avoir surtout un facteur de bruit le plus petit possible 0.1dB ou 0.2dB cela compense la taille de l’assiette de la parabole condition importante pour recevoir les satellites difficiles. Il en va de même pour le choix de la parabole, une assiette de bonne épaisseur pour assurer sa solidité, un traitement de surface par phosphatation et une peinture à base de polyester pour une meilleure protection contre la corrosion, idem pour les renforts d’assiette et fixations arrière qui doivent être aussi de bonne épaisseur avec aussi un traitement avant peinture contre la corrosion ou en acier galvanisé à chaud ou en acier inoxydable pour les régions marines. Une antenne parabole bien choisie doit vous assurer des années de réception sans problème, excepté par des conditions atmosphériques très particulières (région très venteuse, tempêtes, air salin etc …) là il vaut mieux s’acquérir de parabole en fibre résine beaucoup plus résistante que l’acier et l’aluminium mais beaucoup plus onéreuse surtout dans les grandes tailles.

 

La puissance reçu d’un satellite au niveau de la terre est très faible par rapport à ce qu’il émet: l’atténuation est de l’ordre de 200 dB. Il est donc nécessaire de concentrer au mieux cette très faible énergie de manière à en recueillir suffisamment pour pouvoir l’exploiter: c’est ce que fait une antenne parabolique, qui en fait est une surface courbe dite paraboloïde de révolution, en concentrant cette énergie en un point appelé foyer. Les micro-ondes ainsi reçues se réfléchissent sur toute la surface de l’antenne, en obéissant aux lois de l’optique (géométrique et physique) pour concourir vers ce foyer où l’on dispose le LNB.

Compte tenu de la distance qui sépare la terre d’un satellite, ces ondes constituent un faisceau dont la direction est parallèle à l’axe satellite/lieu de réception. Cet axe peut-être confondu avec celui de l’antenne: c’est le cas pour les antennes « prime focus », qui « regardent » directement le satellite et sont donc pointées directement vers celui-ci, le foyer étant situé sur cet axe. Cet axe peut aussi être plus haut que celui de l’antenne: c’est le cas pour les antennes « offset », dont la surface ne représente pas la partie centrale du paraboloïde et implique le déport du foyer par rapport à l’antenne.

 

Le LNB (tête)

Si vous habitez dans une région chaude et ensoleillée, vous pourrez peut-être observer la disparition de tel ou tel programme en milieu de journée ou en fin d’après-midi, alors que le soir tout est normal. L’explication est simple: l’oscillateur local dérive en fréquence lorsque le soleil fait son effet! Le remède est aussi simple: remplacez votre LNB par un modèle de qualité supérieure! Avec un facteur de bruit le plus petit possible 0.1ou 0.2 dB dans certain cas cela compense la taille de l’assiette de la parabole. La pluie et l’humidité sont aussi les ennemis du LNB: si de l’eau arrive à s’infiltrer à l’intérieur soit du cornet soit de l’électronique, le résultat est assuré: plus rien? Veillez à l’état du plastique protecteur et obturateur du cornet: l’action des ultraviolets et des variations de température peut produire des fissures qui ne manqueront pas de laisser passer l’eau. Cette « capsule » en matière plastique obturant le cornet peut aussi être altérée par le soleil: une antenne bien conçue se doit de concentrer au foyer les ondes issues des satellites et non du soleil!. L’énergie solaire ne doit pas se retrouver au foyer mais ailleurs (si la surface de certaines antennes est granuleuse, il y a une raison…); sinon, dans le pire des cas, le plastique en question peut arriver à fondre!. Pensez aussi au fait que plus une antenne est accessible, plus son LNB l’est aussi et plus vous pouvez surveiller facilement son état.

LNB

Dimensions, gain et ouverture

Ces 3 paramètres sont intimement liés: plus la taille d’une antenne est importante plus son gain (proportionnel à l’énergie captée) sera élevé. Par contre plus la taille est grande, plus l’ouverture sera faible. L’ouverture, qui s’exprime en degrés, est définie par l’angle dont il faut faire pivoter l’antenne de manière à ne plus recevoir que la moitié de la puissance reçue lorsque l’antenne est parfaitement pointée (atténuation de 3 dB). D’un point de vue pratique, cette ouverture passe de 2,9 degrés pour une antenne de 60 cm à 1,5 degré pour une antenne de120 cm: approximativement, si la taille de l’antenne est doublée, l’ouverture est diminuée de moitié. Cela signifie qu’il faudra apporter plus de soin au pointage d’une grande antenne par rapport à celui d’une plus petite: la tolérance sur la visée sera plus faible. Les valeurs de gain qui figurent dans le tableau correspondent à un type d’antenne et à une fréquence de 12 Ghz: sachez que le gain augment avec la fréquence et dépend non seulement de la taille de l’antenne mais aussi de son rendement: il est tentant pour un fabricant ou un revendeur de donner un gain correspondant à 12,75 Ghz !!!.

A titre d’exemple, pour une excellente antenne de 75 cm dont le rendement est de 70 %, le gain à 12,625 Ghz vaut 38,2 dB, il tombe à 37,1 dB pour 11,325 Ghz, soit 1,1 dB de moins, c’est à dire une puissance diminuée de plus de 20 %.

Acier, aluminium ou composite ?

Pour que les micro-ondes se réfléchissent, la surface réfléchissante doit être métallique ou comporter une structure de ce type. Plusieurs facteurs antagonistes vont jouer sur le matériau constituant le réflecteur: principalement l’épaisseur de la feuille métallique, liée à la rigidité mais aussi à la masse (et au coût …) et l’aptitude à résister à la corrosion, liée au métal utilisé et/ou à sa protection (encore le coût …). Il est évident qu’un antenne métallique de faible épaisseur sera sujette à des déformations (au transport, au montage, et au cours de son utilisation par le vent) qui ne manqueront pas d’altérer ses performances; si, de surcroît, son revêtement protecteur (peinture) est sensible aux rayures et aux conditions atmosphériques, elle ne manquera pas non plus de rouiller, si elle est en acier, Mais rassurez-vous, il existe d’excellents revêtements protecteurs par phosphatation et peinture spéciales polyester qui sont durables dans le temps; ces revêtements peuvent aussi lutter contre un effet miroir qui risque de détériorer le LNB en lui renvoyant la lumière solaire. Une peinture de couleur sombre ou mate luttera efficacement contre ce phénomène, de même qu’une surface d’aspect granuleux que l’on rencontre sur les antennes en matériaux composites ou SMC. Pour une telle antenne, le réflecteur métallique est disposé très près de la surface de l’antenne, mais protégé par un revêtement qui obéit aux critères précédents. Ce type d’antenne, d’un coût évidemment beaucoup plus élevé surtout dans les grands diamètres, il est certainement ce qui se fait de mieux pour résister aux attaques extérieures au cours du temps, notamment si vous habitez à proximité d’une mer ou d’un océan, où l’atmosphère salée est incontournable.

antenne

Fixation bras et LNB

Si la rigidité de l’antenne est indispensable, celle du bras qui supporte le LNB l’est tout autant. Le bras peut être simplement emmanché dans un support plastique qui supporte lui-même l’antenne, la fixation étant assurée par une simple vis ce système n’est pas très fiable dans le temps: le moindre objet projeté sur le bras peut alors emporter celui-ci ou les vibrations due au vent, les oiseaux et autres… Préférez plutôt, soit un bras qui se fixe directement et solidement dans l’antenne (cas des antennes en SMC), le mieux c’est un bras relié directement à la monture, pièce qui assure la fixation de l’assiette. Vérifiez aussi la fixation du LNB sur le bras : cette pièce doit être suffisamment robuste. La monture est l’élément de liaison avec le mât: elle doit être en acier de forte épaisseur et robuste afin d’assurer une bonne prise sur celui-ci: préférez des brides de fixation dentelées à des brides lisses. Ces pièces métalliques, sujettes comme l’antenne à la corrosion, doivent être traitées (zingées, galvanisées ou en inox) ; il en est de même pour la visserie : l’idéal est une boulonnerie en acier zingué ou inoxydable. Votre mât doit aussi faire l’objet d’une fixation des plus rigides.

Je vous rappelle à ce sujet qu’une cheminée n’est pas forcément l’endroit conseiller pour fixer une parabole: un mur de pignon, de façade, une terrasse permettent un accès plus facile pour l’installation, le réglage et surtout la maintenance de votre parabole.

parabole_antenne_tnt_3

Quel diamètre choisir ?

Tout dépend de votre lieu de réception et du satellite que vous désirez recevoir. Pour la France et pour la réception des bouquets numériques français ou Europeen, le diamètre minimal que je vous conseille est de 70 à 80 cm. En dessous, ça marche, mais!!! gare aux gros nuages qui passent et la pluie qui coupent l’image et le son en numérique!. Vous pouvez sans problème, pour vous prémunir contre les effets météorologiques, utilisez des paraboles jusqu’à 90 cm voir 110, 120cm voir plus pour être tranquille pour les satellites réputés difficiles comme Turksat, Nilesat, Arabsat, Badre, Thor, Sirius etc…. Pour d’autres lieux et satellites, il faut vous reporter aux cartes donnant les zones de couvertures. Vous pouvez aussi utiliser le logiciel SMW LINK (gratuit …): il vous montrera l’influence du diamètre de l’antenne sur un écran de téléviseur diffusant une mire en fonction du lieu, du satellite et des conditions atmosphériques.

.Taille conseillée pour une parabole standard en fonction de la Pire du satellite et de la température de bruit du convertisseur (LNB). Vous disposez de trois colonnes en fonction des performances du convertisseur utilisé :

Attention : la dimension recommandée est une dimension minimum, et dans la plupart des cas il est préférable de choisir une taille supérieure afin d’éviter les problèmes de réception dus aux conditions météorologiques.

PIRE LNB température de bruit exprimée en Décibels (dB)
LNB 0.1 – 0.2 dB LNB 0.3 – 0.5 dB LNB 0.6 – 0.8 dB
35 dBW 300 cm 360 cm 480 cm
36 dBW 240 cm 300 cm 360 cm
37 dBW 180 cm 240 cm 300 cm
38 dBW 150 cm 180 cm 240 cm
39 dBW 135 cm 150 cm 180 cm
40 dBW 120 cm 135 cm 150 cm
41 dBW 120 cm 130 cm 150 cm
42 dBW 110 cm 120 cm 135 cm
43 dBW 99 cm 110 cm 120 cm
44 dBW 90 cm 99 cm 120 cm
45 dBW 90 cm 99 cm 99 cm
46 dBW 80 cm 90 cm 99 cm
47 dBW 75 cm 90 cm 90 cm
48 dBW 60 cm 75 cm 75 cm
49 dBW 60 cm 60 cm 65 cm
50 dBW 60 cm 60 cm 65 cm
51 dBW 55 cm 60 cm 60 cm
52 dBW 50 cm 55 cm 55 cm
53 dBW 50 cm 50 cm 55 cm
54 dBW 45 cm 50 cm 55 cm
55 dBW 40 cm 45 cm 50 cm
56 dBW 38 cm 40 cm 44 cm


This post has been seen 1801 times.