Les satellites ViaSat-3 fourniront un débit de 1 Tbits/s

ViaSat-3, le « Satellite » le plus puissant au Monde avec une Capacité de 1 Tbit/s

Le célèbre radiodiffuseur américain « ViaSat » s’associe au spécialiste de l’Aviation Boeing pour constituer une plateforme de trois satellites géostationnaires d’ultra haute capacité. Livrés en 2019, ils permettront de fournir une connexion de plus de 100 Mbit/s au monde entier, ce qu’aucun Satellite ne peut faire actuellement.

Le coeur du système repose sur les satellites ViaSat-3 qui seront déployés au-dessus de l’Amérique, de l’EMEA (Europe / Moyen-Orient / Afrique) et de l’Asie, avec pour chacun une énorme capacité de 1 Tbit/s (1024 Gbit/s). L’idée est de construire une plateforme composée de trois de ces engins, associée à des stations au sol. ViaSat promet ainsi des services d’accès à Internet imbattables en termes de vitesse, de coût et de flexibilité.

La plateforme ViaSat-3 fournira donc une bande passante totale de 3 Térabits/s (soit 3072 Gigabits/s).

ViaSat annonce modestement dans un communiqué de presse que les 2 premiers Satellites fourniront une capacité équivalente à 2 fois « la capacité totale de tous les satellites commerciaux actuellement dans l’espace », qui sont au nombre de 400.

Le débit pour le client devrait être supérieur à 100 Mbit/s, autorisant ainsi les usages les plus gourmands en bande passante, comme le streaming en 4K, y compris pour les oubliés de l’ADSL et de la fibre. Les entreprises pourront également en profiter, à l’image de compagnies aériennes qui souhaiteraient proposer le Wi-Fi ou des systèmes de divertissement à bord sur des vols commerciaux, des jets d’affaires ou des avions spéciaux pour les gouvernements. ViaSat affirme aussi qu’il pourra allouer rapidement des ressources en fonction des demandes géographiques. La plateforme opérationnelle en 2019

Les deux premiers satellites sont en cours de construction en coopération avec Boeing. Ils se focaliseront sur l’Amérique, l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. Le troisième se concentrera sur l’Asie pacifique. L’ensemble sera complété par le satellite Viasat-2 qui sera déployé courant 2017 et qui est destiné à fournir de la 4G. La couverture devrait donc être mondiale et la plateforme opérationnelle d’ici 2019.

viasat_ka_coverage-630x328

 



This post has been seen 455 times.