CANAL+ en train de remodeler ses abonnements

mycanal

De grands changements s’annoncent chez Canal+. Souffrant d’une hémorragie d’abonnés depuis le début de l’année, ce qui a creusé ses pertes financières, le groupe avait annoncé fin août un plan de réduction de coûts de 300 millions d’euros sur deux ans. D’après Les Echos, la chaîne contrôlée par Vincent Bolloré va revoir en partie son modèle économique – de plus en plus axé sur le payant. Plusieurs concessions historiques seraient faites.

Premier chantier : l’abandon partiel de l’auto-distribution, un privilège accordé à Canal+ qui lui permettait jusqu’à présent d’avoir un accès direct à ses clients, mais qui le contraignait d’un autre côté à se débrouiller seul pour recruter des abonnés. La chaîne est prête aujourd’hui à s’adosser aux opérateurs pour diffuser son bouquet CanalSat. Le 7 octobre, Orange annoncera un mini-bouquet à moins de 10 euros par mois, rapporte Le Figaro.

Changements tarifaires

Autre mesure envisagée : proposer des abonnements sans durée d’engagement, ce qui serait une première pour la chaîne cryptée, soulignent Les Echos. Troisième assouplissement de son modèle : Canal+ pourrait éclater son offre afin de proposer des tarifs sous les 40 euros par mois, permettant de ne choisir que la chaîne principale, sans ses déclinaisons (Canal+ Sport, Cinéma, Family, Séries et Décalé), qui pourraient devenir des options.

Un dernier chantier, plus complexe, concerne le foot. Dans l’optique de maximiser les revenus publicitaires de l’émission qui précède les matchs de Ligue 1, la chaîne aurait demandé que leur diffusion soit décalée d’un quart d’heure, à 21 heures donc. La Ligue de football professionnel aurait refusé, précise le quotidien. Canal+ aurait enfin tenté de déporter ces matchs de Canal+, vers Canal+ Sport, dans l’idée de rendre la chaîne plus attirante.

 



This post has been seen 396 times.